LA RUE DES FEMMES : Un phare dans la nuit pour les femmes en état d’itinérance

La rue des Femmes (LrdF) est un centre de santé relationnelle qui assure aux femmes en état d’itinérance ou à risque d’y sombrer des soins curatifs et préventifs. Basée sur la santé relationnelle, son approche d’intervention est à la fois unique et efficiente auprès des femmes en état d’itinérance : elle leur permet de guérir, de se reconstruire et de reprendre leur place dans la société. Pour de plus amples renseignements sur La rue des Femmes, veuillez visiter le site : http://laruedesfemmes.org/

La Maison Jacqueline : Une troisième maison pour les plus blessées

Ouverte en 2015, la Maison Jacqueline (MJ) est dédiée à l’accueil d’urgence et à la stabilisation des femmes dont la santé est la plus dégradée, elles sont dans un état de stress post-traumatique complexe et chronique. Leur état d’isolement est extrême, leurs capacités relationnelles sont très détériorées, elles sont souvent refusées dans les autres établissements.
La MJ est la première étape d’un long processus de guérison, qui se poursuivra, plus tard, à la Maison Olga – hébergement de moyenne durée –, puis au Centre Dahlia, maison de transition vers le logement autonome (20 studios disponibles pour une durée de deux ans environ). La MJ est une porte d’entrée vers tous les services dispensés par LrdF : hébergement, repas, thérapie, accompagnement psycho-relationnel, activités de réadaptation et insertion en logement. Pour en savoir davantage sur la Maison Jacqueline, visitez : http://laruedesfemmes.org/node/280

La rue des Femmes

La rue des Femmes permet les femmes en état d’itinérance de guérir, de se reconstruire et de reprendre leur place dans la société